Nouvelles du Népal et de l'association humanitaire Humanlaya

10

Nouvelles de Agathe, Nadine et Philippe Triphon sur la mission liée aux 35 enfants dans le village de Swaragaon, (nouvelles envoyées par Tula Magar).
La mission a été préparée minutieusement par Nathalie Despas et le groupe afin que l'analyse, le travail de recherche (lien aux parents, responsabilité...etc) et les solutions abordées soient précis.
Philippe, malade avant son départ à Kathmandou, les a rejoint seulement hier soir.
Après une analyse des conditions de vie à Sawaragoan, la mission a pour objet de partir dans différents villages à la rencontre des parents des enfants.
Aujourd'hui, départ pour le village de Pakhuré, Deurali et Bandélgud. Ce soir se tient, comme prévu, une réunion avec les parents des enfants.
Humanlaya s'engage à trouver des solutions sans aucun déracinement, déplacement et avec la participation, responsabilité des parents. 
Nous voyons bon nombre d'ONG ramener les enfants vers Kathmandou ou autres grandes villes...pour donner quoi, quel sens au final ? 
Nous rappelons que le trafic d'enfants répond à des pratiques encore trop répandues au Népal avec plus de 15 000 enfants par an. Et tout le monde participe de près comme de loin à ce crime : villageois souvent par ignorance et pauvreté, politiques, polices, citoyens népalais, ONG, touristes...
L'association Karya que nous connaissons est une association engagée dans cette lutte, avec une compréhension et des pratiques à la hauteur de l'enjeu.
Pour ceux intéressés par le débat et le retour d'expériences, Nathalie Despas se tient à l'écoute pour l'échange...

Actions: E-mail | Permalink |